Investissement immobilier : ce qui change en 2020

Investissement immobilier : ce qui change en 2020

La loi de finances 2020 apporte un certain nombre de nouveautés pour l’immobilier locatif. Pinel, Denormandie, Cosse, Malraux… Autant de dispositifs concernés par des modifications ou prolongations : on fait le point.

 

Ce qui change pour le dispositif Pinel

La Loi Pinel, qui permet depuis 2014 de réduire son imposition sur le revenu à travers un investissement locatif dans l’immobilier neuf (vous pouvez télécharger notre guide Pinel 2020), fait l’objet de quelques ajustements. Tout d’abord, le dispositif se recentre sur l’habitat collectif. En effet, bien que les logements individuels n’aient représenté qu’une minorité des investissements, ils étaient jusqu’à présent inclus dans le dispositif, ce qui n’est désormais plus le cas.

Par ailleurs, plusieurs communes de Bretagne ont été intégrées aux zones d’investissement valides. Pour rappel, la Loi Pinel concerne des zones où le marché immobilier est tendu, où la construction de logements neufs est nécessaire pour faire face à la demande. C’est pourquoi nous conseillons souvent à nos clients de se tourner vers de grandes agglomérations comme Bordeaux. Ils optimisent ainsi leurs chances de louer leur bien rapidement.

Enfin, de nouveaux plafonds de loyers ont été mis en place pour les locataires des biens achetés en Pinel. Ils sont désormais fixés à :

  • 17,17 €/m2 en zone A bis
  • 12,75 €/m2 en zone A
  • 10,28 €/m2 en zone B1
  • 8,93 €/m2 en zone B2

 

Le dispositif Denormandie assoupli

En plus d’avoir été prolongé jusqu’en 2022, le dispositif Denormandie, qui propose des avantages comparables à ceux de Pinel mais dans l’immobilier ancien, bénéficie de son côté de règles plus souples pour profiter des allègements fiscaux liés à l’investissement. Jusqu’alors restreint aux centres-villes de communes ayant signé un accord avec le Gouvernement, il est maintenant ouvert à tout le territoire de ces communes.

De plus, tous les travaux d’amélioration du logement sont dorénavant concernés par le dispositif. Rappelons que pour bénéficier des avantages fiscaux de la Loi Denormandie, il est requis que 25 % du budget de l’acquisition soient consacrés à des travaux de rénovation.

 

Quid des autres dispositifs ?

En dehors des investissements Pinel et Denormandie, notons également que les dispositifs Cosse et Malraux ont quant à eux été prorogés jusqu’en 2022, ce qui laisse aux investisseurs de multiples opportunités de défiscaliser tout en augmentant leur patrimoine.

 

Forts de ces bonnes nouvelles, nous nous ferons un plaisir de vous aider à y voir plus clair dans les solutions qui s’offrent à vous pour réduire votre impôt sur le revenu, devenir propriétaire sans apport ou encore sécuriser votre avenir et celui de vos proches. Nous avons d’ailleurs pour cela mis en place un simulateur, notamment dans le cadre de la Loi Pinel, pour vous permettre de connaître avec précision la rentabilité de votre projet.