Devenir propriétaire, mode d’emploi

Devenir propriétaire, mode d’emploi

En 2018, six français sur dix étaient propriétaires (contre 7 sur 10 en moyenne en Europe), et ce n’est pas un hasard si 90% des moins de 30 ans souhaitent le devenir (d’après une étude ORPI de 2016), car les avantages sont nombreux.

 

Ne plus payer de loyer et transmettre son patrimoine

Parmi ceux-ci, le fait de ne pas payer de loyer « à perte » est naturellement l’un des principaux arguments avancés par les personnes désireuses d’acheter un bien. De surcroît, la constitution d’un patrimoine immobilier, que l’on pourra un jour transmettre à ses héritiers, est un élément majeur en faveur de l’accession à la propriété. Mais au delà de sa résidence principale, il peut s’avérer particulièrement intéressant de devenir propriétaire à travers l’investissement locatif.

 

L’investissement locatif pour réduire son imposition

De fait, se construire un patrimoine peut bien souvent passer par l’acquisition d’un bien que l’on va mettre en location, parfois même sans apport. A travers le dispositif Pinel, l’accession à la propriété devient en sus un excellent moyen de réduire son imposition sur le revenu. Un investissement en Pinel permet en effet de faire une économie d’impôts de 12 à 21% de la valeur du bien – dans la limite de 10.000 € par an – en fonction de la durée pour laquelle le propriétaire s’engage à louer son bien (de 6 à 12 ans).

 

La notion d’effort d’épargne

Plus concrètement, il convient dès lors de nous intéresser à la notion d’effort d’épargne. Il s’agit du montant restant à la charge de l’investisseur une fois déduits le montant du loyer de son locataire et l’économie d’impôt réalisée. Impôts fonciers, charge de copropriété, assurances… bien que le conseiller en gestion de patrimoine soit là pour conseiller son client et lui permettre de diminuer au maximum cet effort, à travers un investissement au rendement interne et une rente locative optimisés, il est aussi de sa responsabilité de l’informer de ce qu’implique un investissement, car il serait peu honnête de lui laisser croire que ce dernier ne lui coûtera rien.

Ce qui est vrai en revanche, c’est qu’une fois terminée la période d’engagement du dispositif Pinel, il sera alors possible de revendre le bien, en réalisant au passage une plus value potentielle conséquente, qui aura fait gagner le propriétaire sur tous les tableaux.

 

Et vous ? Devenir propriétaire pour un effort d’épargne réduit vous intéresse ? Prenez contact avec nous, nous sommes là pour vous y aider.