Choisir son investissement locatif : Pinel ou Denormandie ?

Choisir son investissement locatif : Pinel ou Denormandie ?

Nous vous parlions il y a quelques semaines du dispositif Denormandie, qui permet de bénéficier d’avantages fiscaux similaires à ce qu’offre la loi Pinel, mais via un investissement locatif dans un bien immobilier ancien à rénover. Dès lors, vous vous demandez peut-être s’il est plus intéressant pour vous d’investir en Pinel ou Denormandie. On fait le point.

 

Investir en Pinel

Le dispositif a été pensé, dès 2014, pour favoriser la construction de logements neufs dans des zones tendues, dans lesquelles la demande de logements est plus forte que l’offre.

Les régions concernées sont ainsi les zones dites A Bis, A et B1 :

  • Zone A Bis : Paris, Yvelines, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis (éligible), Val-de-Marne (éligible), Val-d’Oise (éligible)
  • Zone A : Ain, Alpes Maritimes, Boûches du Rhône, Corse du Sud, Hérault, Nord, Oise, Rhône, Haute Savoie, Seine-et-Marne, Yvelines, Var, Essonne (éligible), Saint-Denis (éligible), Val-de-Marne (éligible), Val-d’Oise (éligible).
  • Zone B1 : Grandes agglomérations françaises de plus de 250 000 habitants, certaines villes littorales et de la Corse du Nord.

Dans ces zones, où les investissements se font généralement en agglomération plutôt qu’en hypercentre, il est en général aisé de trouver rapidement un locataire, dans la mesure où le bien se situe le plus souvent dans une zone à forte croissance économique, en essor démographique.

 

Le dispositif Denormandie

Avec la loi Denormandie, l’objectif est différent. En effet, si l’avantage fiscal est le même, les zones sont différentes. Le but est cette fois de favoriser la rénovation de logements anciens pour réhabiliter des centres-villes ayant tendance à se vider. De ce fait, le point positif est le coût des logements concernés, souvent plus bas que pour un investissement Pinel. Effectivement, le zonage géographique est différent. Sont concernées aujourd’hui 222 communes ayant signé les conventions « Action Cœur de Ville » du gouvernement, économiquement moins dynamiques.

De plus, les biens en question doivent être rénovés en profondeur par des professionnels. Il est en effet requis de faire travailler des entreprises, pour un montant de travaux au moins égal à 25% du total de l’opération (extension, rénovation énergétique…).

 

Que choisir ?

Dans les deux cas, les avantages fiscaux sont très incitatifs, et investir dans l’un ou l’autre des dispositifs offre la possibilité de devenir propriétaire et de se constituer un patrimoine, ou encore de loger sa famille. Tout dépend donc des opportunités et projets de chacun, mais en termes de rentabilité et de facilité à trouver un locataire rapidement, Pinel garde selon nous l’avantage. Mais quel que soit le cas de figure, il reste essentiel de bien choisir avec votre conseiller en gestion de patrimoine la localisation idéale pour votre bien, afin d’assurer des retours optimaux.